Rechercher

CYRIL

IMPOSSIBLE


Il y a une dizaine d’années, j’ai commencé une formation en pâtisserie. Dès le début un des stagiaires m’a pris pour cible et n’a pas arrêté de me lancer des piques. Je n’avais pas envie d’arrêter ma formation donc je l’ignorais. Le formateur voyait bien ce qu’il se passait mais ne disait rien. J’ai tenu comme ça pendant trois mois jusqu’au jour où il a eu le mot de trop, il a insulté ma famille. A ce moment-là j’ai vrillé et je m’en suis pris à lui physiquement, je lui ai explosé la tête sur le bureau.



LA PRISE DE CONSCIENCE


Résultat : j’ai été convoqué chez la directrice et je me suis fait virer. En en parlant avec un ami, j’ai réalisé qu’en réagissant comme ça, même si ça m’avait défoulé sur le moment, j’avais tout perdu.



LE DÉFI


Si c’était à refaire aujourd’hui, je sais que j’aurais pu agir différemment. Il faut que j’ose en parler et que j’exprime mon mal-être avant que je n’arrive au point d’exploser et risquer de tout perdre. Parler peut soulager et en parler à la bonne personne peut m’aider à trouver une solution.



I'M POSSIBLE


Aujourd’hui je prends du recul, je ne réagis plus violemment mais je me respecte et je respecte les autres. Je sais comment m’apaiser, notamment en écoutant du métal.

Je sais qu’oser dire ce qui me blesse, c’est être courageux.


© Illustrations Guillaumit